Au firmament de l’âme

On ne peut pas se consoler de tous les chagrins,
mais on ne peut pas vivre accroché à eux,
au risque d’étouffer.
Le chagrin est affaire personnelle !
Il appartient à chacun d’aller puiser dans son monde intérieur
pour trouver la force d’avancer.
Et voir apparaître la lumière,
au firmament de l’âme…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s