Dans le vent

J’ai marché dans le vent pour que mon cœur s’envole
Et te rejoigne,
Là où tu es…
Je t’attends où tu n’es pas,
Pour ressentir le manque
Pour que l’amour que je te porte meurtrisse ma chair
Par l’absence de tes caresses.
À l’intérieur de moi, parfois, ce vide insondable
D’où je t’appelle,
J’entends alors l’écho de ton silence.
Certains soirs où la lune s’écrase sur l’horizon
Et sublime la nuit, je nous imagine blottis sous ses rondeurs,
À nous aimer, indéfiniment.
J’ai marché dans le vent pour que mes pas me conduisent vers toi,
Et que nos pensées s’entrelacent,
Là où tu es…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s