Instantané n°65

Je m’baladais, sur les quais de Seine
Émue à la vue de mon enfance projetée à ciel ouvert
Poulbots, affiches, bibelots…
Comme si le temps, soudain, s’estompait.

Juste une impression

2 commentaires sur « Instantané n°65 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s